LETTRE OUVERTE DE LA PRÉSIDENTE FCPE

 

 

Vous trouverez ci-après, la lettre ouverte rédigée par Mme Liliana MOYANO, présidente nationale de la FCPE et adressée – au nom de tous les parents FCPE – à tous les futurs candidats à la prochaine élection présidentielle de Mai 2017.

Lire la lettre

Pour la FCPE et quelque soit le contexte politique, l’école doit être considéré comme un « Bien Commun » qui doit faire être l’objet de la bienveillance, du soutien, du partenariat et de l’unanimité de tous face à son évolution. En aucune situation, en aucun contexte, l’école ne peut, ni ne doit pas faire l’objet de querelles partisanes, de marchandages électoralistes, d’alliance, d’arrangements, …

L’école ne se monnaye pas. Elle est le « Bien Commun » de TOUS et au service exclusif des enfants.

Dans ce cadre, la FCPE propose son projet pour l’école « Nos exigences pour l’École ».

Ce projet n’est le reflet d’aucun programme d’aucun candidat. Il n’est au contraire et preuve de son indépendance, que l’écho de la seule réflexion de la FCPE : celle des de tous ses adhérent(e)s qui tout au long de l’année, par leur travail quotidien et bénévole dans leurs écoles, remontent leurs remarques, observations, suggestions, … sur l’école d’aujourd’hui pour la faire évoluer vers l’École de demain.

Pour les présidentielles 2017 et parmi les candidats déjà déclarés et à venir, la FCPE n’a pas et n’aura pas de candidat(e) favori. Seuls auront son « approbation » , les candidat(e)s dont le programme pour l’école se calquera dans l’intégralité de son projet « Nos exigences pour l’École ».

L’équipe FCPE – Bois-Colombes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *